Les oeuvres de Dalì et le Surréalisme

Pùbol, la maison-musée château de Salvador Dalì, son dernier atelier

Après la mort de sa femme Gala en 1982, Salvador Dalì décide d’aller s’installer  dans l’habitation de sa défunte épouse, au château de Pùbol. Il s’agit d’une demeure médiévale datant du XXIème siècle. Lors de son arrivée, l’habitation était  en ruine, les plafonds sont effondrés et le jardin est laissé à l’abandon, ce qui donne toutefois à l’habitation un aspect romantique qui plaît beaucoup à l’artiste.

Salvador Dalì, Le Trône de Gala, 1983, toutes techniques, dimensions inconnus, Pùbol, Fundación Gala-Salvador Dalí, https://www.salvador-dali.org/museus/pubol/fr_historia.html, © Jordo Puig.

Salvador Dalì, Le Trône de Gala, 1983, toutes techniques, dimensions inconnus, Pùbol, Fundación Gala-Salvador Dalí, LIEN, © Jordo Puig.

Dalì va décider de tirer profit du besoin de restauration du château pour exprimer son esprit artistique et surréaliste. En effet, il va utiliser les murs et les plafonds à moitiés détruit pour créer des espaces inattendus et surréalistes, aux dimensions très contrastées par rapport à la demeure initiale.

C’est ainsi que sur 3 étages, il va matérialiser sa débordante activité créatrice en utilisant une décoration faite d’un ensemble d’hommages à sa défunte épouse. On peut ainsi y admirer des dessins surréalistes qu’il avait réalisé pour Gala, ou encore Le trône de Gala, une oeuvre tridimentionnelle et surréaliste réalisée par Dalì en s’appropriant l’espace, en mémoire de sa femme. Dans le château de Pùbol, l’artiste réalisa, de 1982 à 1984, les dernières oeuvres de sa vie, faisant ainsi de cette demeure son dernier atelier.

Adresse:

Place Gala Dalí
E-17120 Púbol-la Pera

Téléphone: 34 972 488 655

Webographie:

-Pùbol maison-musée Château Gala Dalí . Fondation Gala-Salvador Dalì [en ligne]. Figueres: Théâtre-Musée Dalì. 2010 [réf. du 01/03/2014].           https://www.salvador-dali.org/museus/pubol/fr_historia.html

-Le château médiéval de Púbol: Le cadeau de Dalí à Gala. Salvador Dali L’excentricité incarnée [en ligne]. Paris. 2007 [réf. du 01/03/2014]. http://e.olea.free.fr/pubol.htm

Publicités
Cette entrée a été publiée par bruguierelucie, le 1 mars 2014 à 19 h 16 min, et est classée dans Musées où trouver les oeuvres de Salvador Dalì. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :