Les oeuvres de Dalì et le Surréalisme

La maison-musée de Portlligat, résidence permanente de Salvador Dali

« Je veux que mon musée soit un bloc unique, un labyrinthe, un grand objet surréaliste. Ce sera un musée Théâtral. Les visiteurs en sortiront avec la sensation d’avoir eu un rêve théâtral. »

Salvador Dali,  La vie secrète de Salvador Dalí, édition La Table Ronde, L’Imaginaire Gallimard, 1952.

Tout au long de sa vie, Salvador Dali n’a eut qu’une seule résidence stable, qui se trouve à Portlligat. Séduit par le paysage, la luminosité et le calme des lieux, c’est en 1930 qu’il s’installe dans cette demeure qui n’était, initialement, qu’une petite maison de pêcheurs. Il n’a pas seulement crée des oeuvres surréalistes,  la façon même dont il vie peut être considéré comme surréaliste. Sa maison était un mélange de « kitsch, ironie et dérision ». L’artiste y vie jusqu’en 1982, date de la mort de sa femme Gala.

Jordo Puig, La vue de Portlligat, 2004, photographie, dimensions inconnus, Portlligat, Fundación Gala-Salvador Dalí, http://www.salvador-dali.org/museus/portlligat/fr_index.html, © Jordo Puig.

Jordo Puig, La vue de Portlligat, 2004, photographie, dimensions inconnus, Portlligat, Fundación Gala-Salvador Dalí, LIEN, © Jordo Puig.

Tout au long de sa vie à Portlligat, l’artiste ne va cesser d’agrandir sa demeure et, partant de la construction architecturale initiale, il va faire de celle-ci un véritable labyrinthe surréaliste. En effet, comme il l’explique lui-même dans son recueil La vie secrète de Salvador Dali (édité par La Table Ronde et publié par L’Imaginaire Gallimard en 1952) sa maison est « une véritable structure biologique, […]. À chaque nouvel élan de notre vie correspond une nouvelle cellule, une nouvelle pièce ». Ainsi, il concède une nouvelle pièce pour chaque nouvelle étape de sa vie, ce qui permet d’avoir une idée de l’évolution de l’esprit de l’artiste et de ses idées surréalistes.

La maison-musée de Portlligat, dont la photo est ci-dessus, se présente en une succession de pièces comprenant un rez-de-chausse, un atelier, des espaces extérieurs. En tout, il est possible de découvrir plus d’une dizaine de pièces partant du vestibule de l’ours. Dans chacune d’elles, il est possible de retrouver une multitude d’objets ayant appartenus à l’artiste et à sa femme Gala. Parmi ceux-ci on retrouve, par exemple, des tapis, des plâtres et des tapisseries en velours. La maison-musée de Portlligat permet donc aux visiteurs de rentrer dans la vie intime de Dalì et dans les éléments qui ont été à l’origine de son inspiration quotidienne.

Une visite virtuelle de la maison-musée de Portlligat est disponible sur le site de la Fondation Gala-Salvador Dalì.

Adresse de la maison-musée Dalì:

Portlligat E-17488 Cadaqués

Téléphone 34 972 251 015

Télécopieur 34 972 251 083

Webographie:

-Maison-musée Salvador Dalí. Wikipédia l’encyclopédie libre [en ligne]. Etats-Unis: Wikimedia Foundation. 01/03/2014 [réf. du 07/03/2014]. http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison-musée_Salvador_Dal%C3%AD

-Portlligat maison-musée Salvador Dalì. Fondation Gala-Salvador Dalì [en ligne]. Figueres: Théâtre-Musée Dalì. 2010 [réf. du 07/03/2014].           https://www.salvador-dali.org/museus/portlligat/fr_historia.html

Publicités
Cette entrée a été publiée par bruguierelucie, le 7 avril 2014 à 12 h 42 min, et est classée dans Musées où trouver les oeuvres de Salvador Dalì. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :